ASSASSING

 

(1) ASSASSING : Jeu de mot entre "assassin" (assassin) et "sing" (chanter).
(2)
NEMESIS : Déesse grecque de la vengeance.

(3) THE SCARF WITH THE FUGI KNOT : Déformation de Thuggee, adorateurs de Kali qui étranglaient leur victime au nom de la déesse. La strangulation se faisait au moyen d'un foulard jaune auquel une roupie avait été nouée.
(4)
THOUSAND YARD STARE : Vient de l'expression constatée chez des soldats de la première guerre mondiale qui revenaient des tranchées. Ce regard s'était développé à force de scruter les tranchées adverses situées souvent à 1000 yards (environ 900 mètres) afin de déceler un signe d'attaque.
(5)
TO GOUGE : En menuiserie, gouger du bois, c'est creuser pour retirer du bois pouuri, vermoulu ou mort.
(6)
A FRIEND IN NEED IS A FRIEND WHO BLEEDS : Jeu de mots sur l'expression "a friend in need is a friend indeed", qui vient d'une expression latine signifiant qu'un ami qui veut quelque chose est plus amical dans le but d'obtenir ce qu'il désire.
(7)
FREE FIRE ZONE : Expression américaine employée lors de la guerre du Vietnam. Utilisée pour qualifier des zones sans américains ni civils, où donc tout ce qui bougeait était ennemi et susceptible d'être abattu.
(8)
PAVLOVIAN SLAVER : Littéralement "salive pavlovienne". Ivan Pavlov (scientifique russe, début du XXème siècle) a prouvé que l'on pouvait conditionner un réflexe. Il avait réussi à faire saliver un chien au son d'une cloche qui sonnait à heure fixe indiquant l'heure du repas. Selon lui, il était possible de conditionner les réflexes par des stimuli, et donc de transformer des êtres en esclaves.
(9)
NON COM : Non-Commissioned. Un terme qui fait allusion à un officier qui s'est élevé dans la hiérarchie par son seul mérite en tant que soldat, plutôt que d'être entré à un plus haut niveau grâce à son niveau d'éducation.
(10)
AND WHAT DO YOU CALL (...) MY FRIEND ? : Prononcé par Marlon Brandon dans le film “Apocalypse Now” de Francis Ford Copolla.

 

PUNCH & JUDY

 

Le nom de Polichinelle, le personnage principal de la Comedia dell'arte,

vient de l'italien pulcinello, un diminutif de “pulcina”, poussin. Cette histoire

est apparue en Italie au début du XVIème siècle, puis ensuite en Angleterre

à l'époque de la Restauration. En Angleterre, Polichinelle est un personnage

peu sympathique qui bat sa femme et ses enfants. Les Anglais l'ont rebaptisé

avec à-propos "Punch" (coup de poing).
(1) PUNCH AND JUDY : Judy (diminutif de Judith et synonyme de nana en

Angleterre). Punch est soit le personnage Polichinelle soit le verbe Cogner.
(2) DAILY EXPRESS : Journal britannique, très à droite, destinée aux classes moyennes, qui donne beaucoup dans le sensationnalisme comme le Sun ou le Mirror.

(3) CHURCH OF E : Church of England, l'Eglise Anglicane, très proche de l'Eglise Catholique, même si elle ne reconnaît pas le Pape mais la monarchie anglaise comme seul chef. Environ 50% des Britanniques se considèrent anglicans bien que seulement 1,2 millions pratiquent le culte.
(4) D.I.V.O.R.C.E. : Une chanson de Dolly Parton en 1970, mais aussi un sketch comique du comédien Ecossais Billy Connolly qui fut numéro 1 en Grande-Bretagne.
(5) MOGADONS : Un antidépresseur similaire au Valium. Il est associé aux femmes d’âge mûr, et vu comme une béquille pour les femmes au foyer empêtrées dans les corvées et les tâches ménagères.
(6) THE WAISTLANDS SPREADS : jeu de mots intraduisible entre "Wasteland" (terre désolée) et "Waistline" (tour de taille).
(7) A MORTGAGE : L´équivalent français est le P.E.L. (Plan d´Épargne Logement).
(8) SURBANSHEE : Dans le folklore irlandais et celui des Highlands Ecossais de l'ouest, une fée qui annonce sa présence en hurlant et gémissant sous les fenêtres de la demeure de quelqu'un qui va mourir. Le mot est la transcription phonétique de l'irlandais "beansidhe" (une fée).

 

JIGSAW

 

FISH a dit : "Quand tu observes des enfants qui font un puzzle, ils prennent toujours l'œil du koala ou quoique que ce soit et s'assoient dessus, rien que pour le facteur dominant de placer la dernière pièce. Tu en es au point où tu mens à propos de la dernière pièce, tu nies l'avoir. L'autre personne sait bien que tu es en train de mentir, et ils mettent de côté quatre ou cinq pièces, ainsi tu ne peux pas placer la dernière pièce. Tôt ou tard, tu mets le puzzle en pièces et tu dis "On le fera une autre fois !". C'est ce qui peut arriver dans les relations sentimentales - quel que soit l'importance de cette pièce pour l'autre personne ou la relation. D'une façon générale, la chanson parle de la relation qui se défait et qui se refait à l'infini. Cela devient pire à chaque fois que cela revient, de plus en plus de pièces du puzzle ont été perdues, et vous ne pouvez pas les retrouver."
(1) BRIDGE OF SIGHS : Le fameux Pont des Soupirs de Venise, qui relie le Palais des Doges à la prison de Venise, et qu'empruntaient les prisonniers pour se rendre de la salle du jugement à leur lieu d'exécution. A noter que le pont sur la rivière Cam à Cambridge, ressemble à l'original et porte le même nom. Le Waterloo Bridge de Londres était également surnommé le Pont des Soupirs lorsque les suicides y étaient fréquents.
(2) TREVI MOON (...) COVER YOUR EYES : La légende veut que si l'on jette une pièce dans la fontaine de Trevi à Rome, on est sûr de revenir un jour. Dans l'antiquité, on plaçait des pièces de monnaie sur les yeux des morts afin de payer le passeur Charon qui vous faisait traverser la rivière Styx dans sa barque jusqu'aux Champs Élysées, sorte de Paradis dans la mythologie grecque.

EMERALD LIES

 

Une chanson sur les méfaits de la jalousie.
(1) HARLEQUIN : Un des démons de L’Enfer de Dante se nomme Alichino, et un autre démon de la démonologie médiévale était Hennequin.
(2) SHADES OF GREEN (...) SHADES OF BLUE : Le vert est la couleur associée à la jalousie et le bleu à la tristesse.

(3) TORQUEMADA : Tomas de Torquemada (1420-98), fut le premier Inquisiteur Général d'Espagne. L'Inquisition était une juridiction ecclésiastique de l’Église Catholique dont le but était de lutter contre l'hérésie.

(4) SILK CUT : Marque de cigarettes européennes.

SHE CHAMELEON

 

Une chanson sur les groupies des artistes qui, telles des caméléons, peuvent prendre toutes les apparences.
(1) THE LIZARD : En argot, "Lot lizard" est une prostituée fréquentant les parkings de relais routiers...

INCUBUS

 

L'incube (Incubus) est un démon mâle qui est supposé avoir des relations sexuelles avec les femmes pendant leur sommeil. Le pendant féminin est la succube qui a des relations sexuelles avec les hommes pendant leur sommeil afin de voler leur sperme, que l'incube utilise ensuite pour féconder les femmes à leur insu.
(1) THE FACE THAT LAUNCHED A THOUSAND FRAMES : Jeu de mot avec la phrase "the face that launched a thousand ships" (le visage qui a lancé un millier de vaisseaux) du "Dr Faust" de Christopher Marlowe's (1354), qui raconte une des nombreuses versions du mythe de l'homme qui vend son âme au diable en échange des désirs de son cœur. Cette fois, le démon doit faire apparaître la belle Hélène de Troie qui fut convoitée par tant d'hommes et qui fut involontairement la cause de la célèbre guerre de Troie (d'où les milliers de vaisseaux lancés sur la mer).

(2) I, THE MOTE IN YOUR EYE : D'après la Bible, Evangile selon Saint-Matthieu, chapitre 7, verset 3. On voit la paille dans l'œil du voisin, mais pas la poutre qui est dans le sien, ce qui signifie en gros, avant que tu ne m'accuses d'un pêché minime, assures-toi que tu n'en as pas un plus gros à te reprocher.

(3) THE DARKROOM (…) NEWSPAPER THIN : Dans ce contexte, "the darkroom" est la chambre noire du photographe qui se sent seul, mais aussi parce que dans le noir l’imagination devient bien plus forte (unleashes imagination), et il fantasme sur une femme (in pornographic images, in which you will always be the star), plongé dans son imagination (constant in the darkness), pour laquelle il se masturbe (nursing an erection), il finit par éjaculer (a misplaced reaction). L’image de cette éjaculation est ce sperme qui aurait pu donner la vie et qui est maintenant mort (with no flower to place before this gravestone) et la honte le submerge car il a la sensation après son plaisir coupable que le monde l’épie (the walls become enticingly newspaper thin).

(4) A IRRITATING SPECK OF DUST THAT CAME FROM ABSOLUTELY NOWHERE : Cela renvoie à "I, the mote in your eye". C’est la même signification.

(5) MAINTAIN THE OBITUARY : Elle est sur scène, quand elle aperçoit dans le public son ancien amant. L’homme qui a les fameuses bobines compromettantes. Elle perd ses moyens, panique et oublie son texte. Et les critiques de théâtre sont prêts à écrire son oraison funèbre...

 

FUGAZI

 

Fugazi est un mot d'argot utilisé par les américains pendant la guerre du Vietnam pour désigner les soldats qui avaient été tués lors d'embuscades. Ce n'est pas un mot vietnamien, mais un acronyme pour "Fucked Up, Got Ambushed, Zipped In". En clair quelque chose comme "Foutus dans la merde, tombés dans une embuscade, mis dans des sacs à fermeture Eclair". Ce qui image bien ce que FISH essaie de dire tout au long de l'album. Quand il dit "This world is totally Fugazi !", il faut comprendre "Tout fout le camp !". FISH a toujours été passionné d'histoire et à l'époque de l'écriture de l'album, il lisait un livre sur la guerre du Vietnam. De plus sa petite amie venait de le quitter (elle s'appelait Kayleigh...). D'où une vision pessimiste à l'atmosphère plutôt sombre qui se dégage de cet album.
(1) BLACKHEATH : Quartier résidentiel très huppé de Lewisham, au sud-est de Londres.

(2) PICCADILLY LINE : Ligne de métro londonienne.

(3) CARESS OPHELIA´S HAND : Personnage de Hamlet, pièce de Shakespeare. Hamlet et elle partagent une idylle romantique bien qu'ayant été implicitement mis en garde contre l'impossibilité d'un mariage. Hamlet l'éconduit pour accréditer sa propre folie. La mort de son père la rendra folle et elle se noiera dans un ruisseau. Un célèbre tableau préraphaélite de Millais met en scène la noyade d'Ophélie.

(4) AN ALBATROSS IN THE MARRYTIME (…) HUNG HERSELF AROUND MY NECK : Allusion

au poème épique, "the Rime of the Ancient Mariner" de Samuel Taylor Coleridge (1772-1834) dans lequel le héros tue un albatros, considéré traditionnellement comme un présage de bonne fortune par les marins. De ce fait il lui arrive des tas de mésaventures, jusqu'à ce qu'il reconnaisse publiquement son crime en portant l'oiseau mort autour de son cou. Les grands esprits se rencontrent, la même année IRON MAIDEN présente son titre épique "Rime Of The Ancient Mariner" sur son album Powerslave.

(5) AURAL CONTRACEPTIVE : Jeu de mots sur "aural contraceptive", le contraceptif auditif (le walkman) et sur "oral contraceptive", le contraceptif oral (la pilule).

(6) TIME-LIFE-GUARDIANS : Trois revues souvent lues par les personnes distinguées en costard-cravate dans le métro londonien. Ces publications sont à tendance très libérales. Le Guardian est un journal papier, tandis que les deux autres sont des magazines en papier glacé.

(7) THE THIEF OF BAGHDAD : Le Voleur de Bagdad est l'un des héros des Contes des Mille et Une Nuits. A comprendre ici au sens de musulman.

(8) ISLINGTON : Un quartier proche du centre de Londres. Il a effectivement un relativement fort pourcentage de gens issus de minorités ethniques.

(9) SACRED COW : Les Hindous vénèrent la vache en tant qu'animal sacré.

(10) MAGDALENES : Marie-Madeleine, la femme adultère que Jésus sauve de la lapidation par sa célèbre réplique "Que celui qui n'a jamais péché jette la première pierre". Elle est souvent identifiée comme une prostituée. FISH la fera même réapparaître à Lyon ! En réalité cette femme a été guérie
des démons par Jésus, était présente à sa crucifixion et fut celle qui découvrit le tombeau du Christ vide.

(11) BRIXTON CHESS : Le jeu d'échec est une métaphore des conflits. Brixton est une banlieue de Londres où de sérieuses émeutes (en partie raciales) se déroulèrent en avril 1981. Cela ramène au jeu d’échec où l'on retrouve cases et pièces blanches et noires.

(12) KNIGHT FOR EMBANKMENT : Une image pour désigner un clochard sur les berges de la Tamise. Ils sont parfois appelés "Knights of the Road" (chevaliers de la route). "Embankment" est le nom donné aux rives de la Tamise à Londres. À l’époque de l’écriture de la chanson, il y avait des vétérans de la Seconde Guerre Mondiale sans domicile fixe dans les rues.

(13) BEGS THE BOATMAN'S COIN : Le passeur (boatman) Charon dans la mythologie grecque. Selon le mythe, il fallait lui donner une pièce d'argent pour qu'il vous fasse traverser le fleuve des enfers, le Styx. C'est pour cela que les grecs déposaient deux pièces d'argent sur les yeux de leurs morts avant de les immoler.

(14) GOOD FRIDAY'S LAST SUPPER : Littéralement la Cène du vendredi saint (le dernier repas du Christ). Or la Cène eut lieu le jeudi saint. Jésus a été mis à mort le vendredi, il n'a donc pas dîné le vendredi saint. Cette expression ironique signifie donc que le clochard se languira d'un repas qu'il n'aura jamais.

(15) TAPED UP PAINTED WINDOWS : Le gouvernement britannique recommande de peindre

et de scotcher les vitres de leurs fenêtres en cas de guerre nucléaire. L'idée est que la peinture réfléchira l'éclat aveuglant et que le ruban adhésif retiendra les morceaux de vitre en cas d'explosion nucléaire !

(16) BELSEN : Un des camps de concentration nazi situé à Lüneberg au nord de l´Allemagne. Environ 70 000 personnes y ont trouvé la mort, dont près de 25 000 prisonniers soviétiques.

Parmi les victimes, Anne Franck et Josef Čapek.

(17) PANDORA'S BOX : Pour punir Promethée d'avoir volé le feu aux dieux, Zeus ordonna à Hephæstus de façonner une très belle femme appelée Pandora (celle qui a tous les dons) car chacun des Dieux lui avait donné un peu de son pouvoir. Selon la mythologie, elle fut la première femme mortelle et fut envoyée par Zeus en cadeau à Epimetheus qui l'épousa malgré l'avis de son frère Prométhée. Elle avait apporté avec elle une grande jarre où les dieux avaient enfermé tous les maux de l'humanité et nommé Pandore gardienne de cette jarre. Par curiosité, elle ouvrit cette jarre (la Boîte de Pandore) et tout le malheur et les calamités furent répandus dans l'humanité. Seul l'espoir était resté au fond de la jarre.

(18) WAITING, THE SEASON OF THE BUTTON : Au moment de l'écriture de l'album, la guerre froide fait rage, la peur du nucléaire est omniprésente. Il suffit d'un bouton pour déclencher le feu nucléaire.

(19) SENTIMENTAL MERCENARY : L'antithèse (un mercenaire peut-il être sentimental ?) qui résume bien le chaos de ce monde avec cependant une note d'espoir.

 
 
 
 

Une très bonne base de traduction et les Notes d'Explications ont été collectées  dans le fanzine du Fan-Club français de Marillion et Fish

BLUE ANGEL HS N°2 (Fugazi)

Certaines Notes d'Explications ont été collectées sur :

Logo_MarillionotationsWH.png

Créé avec Wix.com